Chargement Événements
Chargement Événements

MON VOYAGE EN AMÉRIQUE

Mon voyage en Amérique, Histoire de Kim Yaroshevskaya, Pascale Montpetit, Théâtre du Marais, Val-Morin, Val-David, Laurentides
Disponible dans le Forfait théâtre 

MON VOYAGE EN AMÉRIQUE

« Et je suis portée à me demander : est-ce possible, est-ce vraiment possible que ce qui est arrivé soit arrivé comme dans les contes de fées ? » – Kim Yaroshevskaya

En décembre 2017 paraissait un très joli livre de Kim Yaroshevskaya dans lequel elle raconte son « voyage en Amérique ». Un voyage en eaux troubles, peut-être, mais un voyage drôle et inusité qui débute quand, à l’âge de dix ans, elle quitte son Moscou natal pour rejoindre ses grands-parents maternels à New-York. Mais le voyage, rocambolesque, aboutit chez sa tante, à Montréal et c’est là que Kim prendra racine.

Passionnée des arts – la musique, la danse, le théâtre –, elle crée à partir d’un souvenir d’enfance le personnage de Fanfreluche. De cette enfance, elle raconte la tendresse que lui prodiguait sa grand-mère paternelle, mais, également, des moments dramatiques vécus dans le répressif régime communiste de Staline. Elle dit aussi son amour du théâtre, elle qui a joué Tchékhov, Ionesco ou encore Pirandello sur les plus grandes scènes théâtrales d’ici.

C’est Kim qui a choisi de demander à Pascale Montpetit d’interpréter Mon voyage en Amérique à sa place, précisant bien qu’elle ne pouvait confier à personne d’autre que cette actrice qu’elle aime beaucoup, le soin de raconter son histoire.

 

Texte Kim Yaroshevskaya
Lecture PASCALE MONTPETIT

Une production du FIL 2018

 

 

POUR PLUS D’INFO

KIM YAROSHEVSKAYA

Kim Yaroshevskaya a quitté la Russie à l’âge de dix ans pour émigrer au Québec. Dans les années 1950, elle fait partie de la troupe du Théâtre Le Grenier, où elle crée le personnage de Fanfreluche,

qu’elle incarnera ensuite à la télévision de Radio-Canada pendant une quinzaine d’années dans les émissions Fafouin, La Boîte à Surprise et Fanfreluche. Kim Yaroshevskaya a également fait une brillante carrière au théâtre, jouant Tchékhov, Tennessee Williams, Ionesco ou encore Pirandello, en plus de participer à de nombreuses émissions télévisées (dont Passe-Partout, de 1977 à 1987)

et de jouer dans une quinzaine de films. En 1992, elle reçoit l’Ordre du Canada et, en 2017, elle devient compagne des arts et des lettres du Québec, honneur décerné par le Conseil des arts et des lettres du Québec afin de souligner un apport exceptionnel à la vitalité et au rayonnement de la culture québécoise.

 

PASCALE MONTPETIT

Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1985, Pascale Montpetit joue avec brio au théâtre, au cinéma et à la télévision. Au théâtre, elle a travaillé entre autres avec Carl Béchard (Toc Toc, Le Malade imaginaire), Denis Marleau (Quelqu’un va venir, Roberto Zucco), Brigitte Haentjens (Marie Stuart), Lorraine Pintal (Les Oranges sont vertes et Ines Pérée, Inat

Tendu) et André Brassard (La Mouette, Le Temps des lilas). Au cinéma, elle a tourné dans une quinzaine de films, dont Savage Messiah (M. Azzopardi), L’Invention de l’amour (C. Demers), Jackpot (John Smith) ainsi que La Beauté de Pandore, Le Coeur au poing et Eldorado de Charles Binamé. À la télévision, elle a fait partie des distributions de Mon Meilleur ennemi, Réseaux, Diva, Maman chérie, Sous un ciel variable, Blanche et Pure Laine. Depuis 2005, elle joue le rôle de Sophie Bérubé dans Histoires de filles et elle interprète Louise Ferland dans le téléroman  Destinées (TVA).

 

« Accompagnée d’enregistrements de la voix ricaneuse de Kim et de photographies d’archives projetées sous forme de chapitre, la comédienne a livré une performance touchante, vraie et remplie d’admiration. Empruntant subtilement et judicieusement le timbre vocal si caractéristique de Yaroshevskaya sans ne jamais chercher à l’imiter, Montpetit a évidemment laissé toute la place aux mots et aux émotions qu’ils renvoient. Les spectateurs ont plongé dans la proposition avec attention et fascination.(…)  Il y a quelque chose de profondément touchant et inspirant dans sa manière d’aborder le théâtre, le processus d’écriture et le désir d’être authentique auprès des gens qui prennent le temps de savourer les oeuvres. C’est d’ailleurs ce petit je-ne-sais-quoi ’attendrissant qui nous donne très hâte à la suite. » Marie-Claude Lessard, EKLECTIKMEDIA.CA

 

« En écrivant ses souvenirs, Kim Yarochevskaya nous rappelle quelle merveilleuse conteuse elle est, croquant chaque scène avec le minimum de mots pour en tirer toute sa poésie, pour nous en dire l’essentiel avec une grâce ineffable. » Chrystine Brouillet, TVA

15 mai 2020

Détails

Date : 15 mai 2020
Heure : 20 h à 21 h 30
Catégorie(s) :
Prix reg. : 32 $
Prix abonné : 30 $
Prix théâtre : 25 $

Théâtre du Marais

1121, 10e Avenue Val-Morin, Québec J0T2R0 Canada

+ Google Map

Téléphone :

819 322-1414

Partenaire(s) de la catégorie theatre